Astuces/Conseils, Beauté, Lifestyle

Mes 5 astuces contre les cheveux gras

Parlons peu, parlons cheveux ! J’ai toujours eu des cheveux avec des racines grasses et des pointes sèches… Mais à force de vouloir trouver le bon shampooing, et de me battre avec les différents soins, j’ai fini par aggraver leur cas… Depuis quelques mois, ils sont évidemment très secs mais ils graissent aussi super vite. Le dilemme est grand : soit je me lave les cheveux tous les 2 jours, ou j’assume mes cheveux gras coincés dans une queue-de-cheval.

Je ne suis sûrement pas la seule personne dans ce cas-là, et c’est pour ça qu’aujourd’hui, je vais vous parler de mes 5 astuces pour lutter contre les tignasses à tendance grasse. Mais d’abord, un petit point info.

“Pourquoi j’ai des cheveux qui graissent plus vite?”

La plupart du temps, les cheveux gras proviennent d’un dérèglement des glandes sébacées, qui sécrètent le sébum. De base, ces glandes assurent la lubrification du cheveu et une bonne protection contre les particules. Mais quand elles se dérèglent, cela devient négatif, voire vite néfaste.

Le fait d’avoir des glandes sébacées déréglées peut se résumer à plusieurs facteurs :

  • le stress
  • de mauvaises habitudes (comme l’alimentation)
  • l’environnement
  • des produits capillaires inadaptés

1- Changer son alimentation

Comme pour l’état de notre peau, l’alimentation joue beaucoup sur la santé de nos cheveux. Une mauvaise alimentation ou trop grasse (fast-food, soda et j’en passe…) peut être la cause de la mauvaise santé de nos cheveux, et pour certains cas, peut même entraîner la perte de cheveux.

Le cheveu est composé de kératine, riche en soufre, ce qui lui assure de la force, de la solidité et de l’élasticité. Il est donc évident qu’il a besoin de certains nutriments pour être au meilleur de sa forme. Une bonne teneur en soufre est indispensable pour une bonne régulation du sébum. Sinon, on se dirige droit vers la catastrophe, et un cheveu qui graissera beaucoup plus vite pour combler le manque.

On mise donc sur des protéines animales (viande, poisson, oeuf) qui apporteront la bonne dose de soufre. Les protéines végétales, quant à elles, ne n’en contiennent pas.

Pour empêcher la chute du cheveu, on n’hésite à se tourner vers les protéines végétales cette fois-ci : des céréales complètes comme du riz, des pâtes et du pain complet – de préférence le matin ou le midi pour éviter une digestion difficile le soir. Pour les plus gourmand(e)s, le chocolat est aussi une source de magnésium ! Pas plus d’un carré par jour, et du chocolat noir of course !

Enfin, on n’oublie pas les vitamines ! Pour la vitamine C, des agrumes. Pour la vitamine B, on a le choix : poisson, viande, oeufs, chou-fleur, haricots verts, bananes…. la liste est longue.

2- Utiliser un bon shampooing

Un point qui paraît assez évident : chaque cheveu est différent selon les personnes. Il faut donc trouver un shampooing adapté à son type de cheveu. Pour hydrater, pour apporter de la nutrition, pour sublimer des boucles, pour entretenir une couleur…

En ce qui concerne ce cas, on achète un shampooing adapté pour les cheveux regraissant vite. Ils sont la plupart du temps composés avec de l’argile, de l’ortie ou du charbon (dans cet article). Pas plus de deux fois par semaine ! Ces shampooings, si ils sont utilisés trop souvent, peuvent faire l’effet inverse, et accentuer l’excès de sébum.

Si vous ne pouvez pas vous empêcher (comme moi) de vous laver les cheveux moins de deux fois par semaine, on alterne avec un shampooing ultra doux, au pH neutre. En plus d’être non agressif, il va aider à réguler le sébum et surtout à apaiser et purifier le cuir chevelu.

A BANNIR : les produits ultra-doux pour bébé. Ils sont beaucoup trop gras pour les adultes.

Astuce : pour réussir à espacer progressivement les shampooings, on achète un shampooing sec (Batiste, Klorane…). On applique aux racines, on masse du bout des doigts et on brosse pour enlever l’excédent. En plus, ça crée du volume, et ça, c’est pas de refus !

3- Avoir une brosse adaptée

Même si cela peut paraître anodin, se brosser les cheveux trop souvent ou avec une brosse qui n’est pas adaptée peut rendre le cheveu gras. On mise alors sur un démêlage rapide, matin et soir, (pas plus de 10 coups de brosse) et pour une brosse à dents rondes. Les dents fines vont, au contraire, activer la production de sébum. On peut aussi opter pour une brosse à poil de sanglier.

PETIT + : On évite de se passer les mains dans les cheveux trop souvent. Idem que pour la brosse, cela activera la production excessive de sébum.

4- Changer sa façon de se laver

Cela peut paraître étonnant mais notre manière de se laver les cheveux peut accentuer cet effet gras. D’abord, l’idéal serait de dire adieu à l’eau chaude sous la douche… oui je sais, cruel… Elle accentue la production de sébum par deux ! Pour les plus réticentes comme moi, on finit la douche par un jet d’eau froide sur les cheveux, ce qui va permettre de les tonifier et de les faire briller. Ou sinon, l’entre-deux, on adopte l’eau tiède tout du long. A chacun(e) ses préférences !

Un seul shampooing suffit ! Souvent, plus ça mousse, plus on a l’impression que ça nettoie. Ce n’est pas le cas. Pour les cheveux à tendance grasse, un seul shampooing suffit. Le deuxième a un effet décapant sur le cuir chevelu… Alors, on se contente d’une noisette de shampooing que l’on chauffe et fait mousser au creux de la main. On rince directement après.

A BANNIR : nettoyer son cuir chevelu avec les ongles ! On lave avec douceur avec le bout des doigts, surtout pas avec les ongles, qui mettront le cuir chevelu en alerte, et par conséquent, engendrer une production de sébum supplémentaire…

5- Adopter le mode froid

Le lundi matin, les cheveux humides, on est déjà en retard au travail : on file directement dans la salle de bain, sèche-cheveux à fond et au plus chaud pour sécher nos cheveux au plus vite. ERREUR.

A part un gain de temps (et encore), sécher ses cheveux à puissance 10 et à l’air chaud les abîme considérablement. Le cuir chevelu est agressé, et se met en mode défense… ce qui mène à (vous le savez déjà) du sébum !

Dès la sortie de la douche, on enlève l’excédent d’humidité avec une serviette éponge. On ne frotte pas, on presse le cheveu.

En ce qui concerne le séchage, on opte pour un sèche-cheveu avec un diffuseur, pour mieux répartir la chaleur et ne pas focaliser l’air chaud sur une seule partie de la chevelure. On arrête d’utiliser le mode le plus chaud du sèche-cheveux pour gagner du temps, et on prend soin de son cheveu en choisissant une température en-dessous (voire même le mode froid sur certains) et on ne colle pas l’appareil aux racines.

Les tips bonus

  • opter pour une cure à la levure de bière, riche en vitamine B, pendant 2 à 3 semaines pour une meilleure santé et une meilleure pousse du cheveu – cure de pollen pour l’éclat et la brillance du cheveu, riche en soufre.
  • éviter les huiles et gels coiffants qui alourdissent le cheveu et lui fait perdre son volume.. mal appliqué, il peut vite graisser le cheveu.

Quelles sont vos astuces pour lutter contre les cheveux gras ?


Voilà mes conseils pour lutter contre les cheveux gras. J’espère que l’article vous aura plu et que vous aurez appris quelques conseils.

A bientôt sur HappinessBob.

– Emma

Crédit photo © Shari Sirotnak

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.