vivre-seule-experience
Lifestyle

Vivre seule : mon expérience

J’ai décidé de prendre mon indépendance en septembre dernier pour finir ma licence à côté de ma fac. A moi la liberté de faire ce que je veux, quand je veux ! Mais c’est un peu plus compliqué que ça en fait, et je l’ai découvert petit à petit…
C’est pourquoi j’ai voulu vous partager mes avantages et inconvénients d’une vie avec soi.

 

Mes inconvénients

A vrai dire, un appartement, ça doit s’assumer.
Vivre seule veut bien entendu dire beaucoup de responsabilités à votre charge :

– Impossible de laisser la vaisselle à chéri ou au grand frère.. La vaisselle, tu l’assumes et tu l’as fais, ce qui fait, que, en tant qu’étudiant flemmard, tu économises le plus possible la vaisselle (pas de grosse cuisine, sinon trop de vaisselle !)

– Idem pour le ménage : pour les plus flemmards, mieux vaut se planifier un créneau ménage dans la semaine ou sinon, votre appartement croulera sous la saleté avec personne pour le faire à votre place (beurk)
Enfiiiin, vous avez compris. Etre flemmard et vouloir vivre seule, ce n’est pas compatible !

Vivre seule aussi, ce sont de bons moments à se retrouver avec soi-même mais également des moments de solitude..
Tout dépend du caractère de chacun. Personnellement, être seule ne me dérange pas. Ma famille pourra vous le dire, même à la maison, je reste dans ma chambre, dans ma bulle (sorry maman et papa !)

Je n’ai pas vécu la solitude car j’avais avec moi mon petit chaton Némo et plusieurs soirs par semaine mon chéri. Donc la balance était plutôt bien équilibrée : Des moments pour moi (soirée cocooning you knoooow) et des moments avec mes amis et mon chéri, toujours avec Némo à mes côtés.

Si vous êtes plutôt du genre sociable, n’hésitez pas à vous entourer de vos amis et de votre famille. Il n’y a jamais trop de soirées entre ami(e)s pour se remonter le moral en cas de coup de mou (sauf pour le compte en banque..!)

 

Mes avantages

Cependant, vivre avec soi permet justement de se retrouver, de pouvoir s’accorder des moments cocoonings, des soirées films sans avoir besoin de l’avis de personne. You do what you want wherever you want.

Quelques exemples de ta nouvelle vie d’indépendant(e) :

Te lever à l’heure que tu veux et te coucher quand tu veux.

Plus de débats sur quoi regarder ce soir à la télé : même ton chat n’a pas son mot à dire, c’est TOI qui choisit !

Chanter sous la douche pendant des heures sous l’eau chaaaaaaude (attention à la facture d’eau quand même, si vous payez vos factures, vous reviendrez vite à la réalité ahah)

Gros avantage : tu manges ce que tu veux ! Plus besoin de devoir manger le chou-fleur de maman ! Mais bon, soyons réalistes, il est mieux de cuisiner un minimum pour rester en bonne santé, mais au moins, vous pouvez suivre vos goûts et vos envies.

 

Conclusion

En réalité, je garde un très bon souvenir de cette année. A 20 ans, ça apprend à gérer ses premières responsabilités et à avoir un avant-goût de la vie active (les factures, le ménage..). C’est aussi une belle occasion de pouvoir prendre du temps pour soi et découvrir une autre façon de vivre. Je ne saurais pas expliquer réellement le sentiment que ça me laisse, mais ce que je sais, c’est que ça m’a fait grandir. Et puis, il faut avouer, même si on est chez nous chez papa maman, avoir un chez-soi, c’est le bonheur !

D’ailleurs, une dessinatrice a reproduit à la perfection le bonheur de vivre seul et les avantages que ça apporte. Je vous laisse le lien de l’article ici.

 

Have a good day !

 

2 Comments

  1. Coucou ! Devenir indépendante petit à petit c’est vraiment génial et on y prend vite goût ^^Bises

  2. C’est vrai qu’habiter seule, sans papa et maman, nous pousse à être plus indépendante et à savoir nous débrouiller pour vivre au quotidien 🙂 Ca forge beaucoup, je trouve.
    xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.